Blog

[Conférences] Peut-on apprendre l’Histoire avec les jeux vidéo ?

Les Clionautes et Histoire en Jeux sont heureux de vous annoncer l’organisation d’un cycle de conférences sur l’Histoire dans les jeux vidéo.

« Beaucoup de jeux vidéo utilisent l’Histoire. Au delà du divertissement, ils transmettent des informations historiques aux joueurs. Ces informations sont-elles toujours historiquement correctes ? Les jeux vidéo peuvent-ils remplacer les historiens et les professeurs d’histoire ? Retour sur ces jeux vidéo et leur rapport à l’histoire »

La conférence inaugurale de ce cycle se déroulera le

Mercredi 19 septembre à 17h30

à la Bibliothèque Lafayette, 63001 Clermont-Ferrand

Lors de cette conférence, je vous proposerai :

– Une brève histoire des jeux vidéo historiques depuis les premières simulations jusqu’aux récents jeux en mondes ouverts (comme Assassin’s Creed : Origins)

– Une analyse des genres vidéoludiques les plus utilisés dans les jeux vidéo historiques, mais aussi des époques et/ou sujets les plus abordés, sans oublier ceux qui le sont moins. J’évoquerai aussi les tabous vidéoludiques.

– Une réflexion sur le jeu vidéo comme objet culturel, c’est-à-dire une création issue de son temps et fruit d’une histoire. J’évoquerai notamment les questions de la représentation du passé et son rapport avec la vérité historique. J’aborderai également le cas des uchronies.

 

Cette conférence introduit un cycle de 4 conférences bimestrielles.

Trois de ces conférences seront des « séances d’analyse de jeu ». Je serai accompagné d’un historien spécialiste de la période représentée dans le jeu. Il commentera en direct une session de jeu.

  • Le 14 novembre 2018, Nicolas Beaupré, maître de conférences à l’Université Clermont-Auvergne et auteur de l’ouvrage Les Grandes Guerres (Nouvelle Histoire de France, Belin, 2012) nous fera le plaisir d’analyser le jeu Battlefield 1 (EAGames/Dice, 2016) qui place le joueur dans la position d’un soldat de la Première Guerre mondiale.

  • En Janvier, nous nous intéresserons à la dernière production des studios Ubisoft Assassin’s Creed Odyssey (Ubisoft, 2018). Ce jeu nous transportera en Grèce antique au Ve siècle av. J.-C., en pleine guerre du Péloponnèse. (intervenant non précisé)

  • En Mars, nous terminerons notre voyage vidéoludique au Moyen Âge avec une analyse de Kingdom Come Deliverance (Warhorse Studios, 2018). Ce jeu nous emmène en Bohême au XVe siècle alors que le conflit pour la couronne impérial bât son plein. (intervenant non précisé)

Au mois de Mai, la dernière conférence sera une table ronde. Plusieurs enseignants viendront témoigner de leur utilisation des jeux vidéo avec leurs élèves de collège et lycée.

 

Si vous n’êtes pas sur Clermont-Ferrand, les conférences seront mises en ligne sur la chaine Youtube dans des délais raisonnables.

Blog

Des croix gammées dans les jeux vidéos en Allemagne ? Une révolution !

l’utilisation des symboles nazis est strictement interdite en Allemagne, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Pourtant le 14 août 2018, le jeu vidéo Through the Darkest of Times du studio berlinois Paintbucket Games a été autorisé en Allemagne.

Dans sa dernière version montrée à la Gamescom de Cologne, le jeu intégrait pourtant des croix gammées !

Qu’est-ce que ce jeu a de si spécial pour avoir reçu cette autorisation ?

Dans cette vidéo, on va discuter :

  • Du code pénal allemand
  • De la mémoire allemande de la Seconde Guerre mondiale
  • De la place des jeux vidéo dans nos sociétés

Bon visionnage !

 

Pour compléter la vidéo, voici le trailer du jeu Through the Darkest of Times en version originale. C’est un jeu à suivre et j’aurais l’occasion de vous en parler plus en détails bientôt !

 

Depuis la sortie de la vidéo, le jeu Attentat 1942 a reçu l’autorisation d’être vendu en Allemagne. La décision du 14 août semble produire ces premiers effets et c’est une très bonne nouvelle.

Bibliographie indicative :

– « À travers les temps les plus sombres – Entretien avec les développeurs – VSG ». Consulté le 24 août 2018. http://www.videospielgeschichten.de/through-the-darkest-of-times-interview-mit-den-entwicklern/.

– « Carnet rose – Through the Darkest of Times, l’Allemagne nazie vue par deux créateurs de Spec Ops: The Line », 27 avril 2018. https://www.gamekult.com/actualite/through-the-darkest-of-times-l-allemagne-nazie-vue-par-deux-createurs-de-spec-ops-the-line-3050804867.html.

– « Computerspiele: “Shooter mit Nazisymbolen werden es auch in Zukunft schwer haben” ». ZEIT ONLINE. Consulté le 24 août 2018.
https://www.zeit.de/digital/games/2018-08/computerspiele-verfassungsfeindliche-symbole-lisa-gotto-gameswissenschaftlerin.

– Mölleken, Diana Zinkler und Jan. « „Through the Darkest of Times: Franziska Giffey kritisiert Freigabe mit Hakenkreuz », 23 août 2018. https://www.morgenpost.de/politik/article215152539/Giffey-kritisiert-Veroefentlichung-von-Spiel-mit-Hakenkreuz.html.

– « USK: USK tiendra compte de l’adéquation sociale lors de l’évaluation des jeux ». Consulté le 23 août 2018. http://www.usk.de/service/presse/details-zum-presseartikel/article/usk-beruecksichtigt-bei-altersfreigabe-von-spielen-kuenftig-sozialadaequanz/.

– Zimmermann, Olaf. « Swastikas dans les jeux informatiques? Le Conseil culturel allemand appelle à un débat différencié | Conseil culturel allemand ». Consulté le 24 août 2018. https://www.kulturrat.de/pressemitteilung/hakenkreuze-in-computerspielen-deutscher-kulturrat-fordert-differenzierte-debatte/.